Amicale des Eleveurs de Passereaux (AEP)


Les publications de l'AEP


Groupe de travail

Informations générales sur les Lonchuras :


Ordre : Passériformes
Famille : Estrildidés (Estrildidae) : 26 genres, plus de 130 espèces
Sous-familles :
- Estrildinés (Estrildinae), ou « Astrilds et assimilés » : 17 genres, 69 espèces
- Pœphilinés (Poephilinae) ou « Diamants australiens et assimilés » : 6 genres, 14 espèces (récemment classées avec les Capucins ou Lonchurinés)
- Lonchurinés (Lonchurinae) ou Capucins : 2 genres, 40 espèces
- Erythrurinés (Erythrurinae) : 1 genre, 11 espèces formant un groupe à part, parfois rattaché autrefois aux Lonchurinés


Espèces et sous-espèces constituant la sous-famille des Lonchurinés :
  1. Capucin bec-d'argent (Lonchura/Euodice cantans) - Afrique subsaharienne et Moyen-Orient
  2. Capucin bec-de-plomb (Lonchura/Euodice malabarica)
  3. Capucin à tête grise (Lonchura griseicapilla/Odontospiza caniceps) - Kenya, Tanzanie
  4. Capucin de Madagascar (Lonchura/Lepidopygia nana) - Madagascar
  5. Capucin bicolore (Lonchura/Spermestes bicolor) - Afrique subsaharienne
  6. Capucin nonnette (Lonchura/Spermestes cucullata) - Afrique subsaharienne
  7. Capucin pie (Lonchura/Spermestes fringilloides) - Afrique subsaharienne
  8. Padda de Java (Lonchura/Padda oryzivora) - Indonésie
  9. Padda de Timor (Lonchura/Padda fuscata) - Indonésie
  10. Moineau du Japon (Lonchura 'domestica') - Sud-est asiatique
  11. Capucin domino (Lonchura striata) - Sud-est asiatique
  12. Capucin à dos marron (Lonchura atricapilla) - Sud-est asiatique
  13. Capucin marron (Lonchura ferruginosa)
  14. Capucin à tête blanche (Lonchura maja)
  15. Capucin pâle (Lonchura pallida)
  16. Capucin damier (Lonchura punctulata) - Sud-est asiatique
  17. Capucin coloré (Lonchura quinticolor)
  18. Capucin à croupion jaune (Lonchura flaviprymna) - Australie
  19. Capucin donacole (Lonchura castaneothorax) - Australie et Indonésie
  20. Capucin à poitrine blanche (Heteromunia pectoralis) - Australie
  21. Capucin de Nevermann (Lonchura nevermanni)
  22. Grand Capucin (Lonchura grandis)
  23. Capucin noir (Lonchura stygia)
  24. Capucin sombre (Lonchura fuscans)
  25. Capucin tacheté (Lonchura leucosticta)
  26. Capucin à tête rayée (Lonchura tristissima)
  27. Capucin à capuchon (Lonchura spectabilis)
  28. Capucin à poitrine noire (Lonchura teerinki)
  29. Capucin à ventre blanc (Lonchura leucogastra)
  30. Capucin javanais (Lonchura leucogastroides)
  31. Capucin jacobin (Lonchura molucca)
  32. Capucin à ventre roux (Lonchura kelaarti)
  33. Capucin gris (Lonchura caniceps)
  34. Capucin de Hunstein (Lonchura hunsteini)
  35. Capucin de Nouvelle-Bretagne (Lonchura melaena)
  36. Capucin des Snow (Lonchura montana)
  37. Capucin de Nouvelle-Irlande (Lonchura forbesi)
  38. Capucin des montagnes (Lonchura monticola)
  39. Capucin de Nouvelle-Hanovre (Lonchura nigerrima)
  40. Capucin des Arfak (Lonchura vana)

Logement :
Les espèces de Capucins les moins exigeantes se reproduisent avec succès en grande cage d'élevage (dimensions minimales : 60 ou si possible 80 cm de longueur, 40 cm de hauteur, 40 cm de profondeur) : Moineau du Japon, Capucin bec-d'argent, Capucin bec-de-plomb, Capucin donacole d'Australie... Bien entendu, une volière leur convient aussi parfaitement.

Le Moineau du Japon, véritable « machine à nicher » (et à nourrir les oisillons des autres espèces) créée par diverses hybridations en Chine il y a plusieurs siècles, accepte même de petites cages pour se reproduire, mais il mérite une grande cage ou même une volière, pour s'ébattre à son aise et montrer tout son attrait.

Les espèces plus exigeantes préféreront un logement plus spacieux : grande cage d'élevage par couple (minimum 1 m x 50 cm x 50 cm) ou volière plantée, par exemple si l'on veut tenter l'élevage en colonie d'une même espèce.


Les Capucins les plus accommmodants, élevés en captivité en Europe depuis longtemps (Moineau du Japon, Capucin bec-d'argent, Capucin bec-de-plomb...), ne sont pas fragiles. Il est possible de les garder toute l'année en volière extérieure, du moment que celle-ci est bien abritée en hiver et dispose d'un abri légèrement chauffé, dans les régions les plus froides. Cependant, les oiseaux élevés en intérieur au chaud ne doivent pas être mis dehors avant la belle saison, pour leur laisser le temps de s'acclimater aux conditions extérieures avant l'hiver.

Les Capucins originaires d'Afrique ou d'Indonésie, notamment les spécimens nés dans la nature, auront besoin d'une grande volière bien abritée des intempéries, disposant d'un local où la température nocturne ne descend pas en dessous de 5 à 10°C en hiver, voire 15°C s'ils sont gardés en cage, sans possibilité de se réchauffer en volant sur de longues distances.


Alimentation :
L'alimentation de base de ce groupe d'oiseaux est un mélange de graines de qualité pour oiseaux exotiques. Il contient du panis jaune, du panis rouge, du millet jaune, du millet blanc, du millet japonais, de l'alpiste, et éventuellement du niger et diverses graminées. On le trouve par exemple dans les marques Versele Laga et Beyers.


Ils consomment aussi du millet en grappe, des graines de santé ou graines sauvages, des minéraux (os de seiche, bloc minéral, grit...), et acceptent en complément des fruits ou légumes (pomme, figue fraîche ou séchée, courgette ou carotte râpée, brocoli, épinard, concombre), des épis mi-mûrs de graminées sauvages ou cultivées... En période de reproduction, les oiseaux doivent disposer de pâtée d'élevage, graines germées et éventuellement de nourriture animale (insectes vivants, séchés ou congelés), qui accélère la croissance des oisillons. Avec certaines espèces, la nourriture vivante est recommandée pour un élevage réussi. Cependant, la plupart des Capucins ont plutôt une alimentation végétarienne, tout en acceptant les aliments protéinés artificiels (pâtées). Les fruits et légumes frais, s'ils sont acceptés, sont indéniablement un plus dans l'alimentation de ces oiseaux.

Problèmes fréquents :

Les Capucins peuvent souffrir d'acariase respiratoire (des acariens se développent dans la trachée de l'oiseau et gênent sa respiration). Une poudre insecticide adaptée aux oiseaux de cage, ou une goutte d'Ivermectine diluée à 0,12% sur la membrane alaire, permettent de lutter efficacement contre cette maladie.

Les Capucins peuvent être sujets à des parasitoses intestinales telles que la trichomonose ou cochlosomose. Il convient alors de les traiter avec un médicament contre les protozoaires flagellés prescrit par le vétérinaire.




Texte d'Alice Maurisot


Dernière mise à jour le 14 décembre 2013



© Amicale des Eleveurs de Passereaux 2003-2018. Reproduction interdite.
Copyright Dépôt
00036381