Amicale des Eleveurs de Passereaux (AEP)


Les publications de l'AEP


Groupe de travail

Informations générales sur les Dicées :

Ordre : Passériformes

Famille : Dicéidés (Dicaeidae).
Ce groupe de 44 espèces est parfois inclus dans la famille des Nectariniidés (Souimangas).

Espèces :
Genre Prionochilus : 6 espèces
Genre Dicaeum : 38 espèces
Les plus souvent importées sont :
  1. le Dicée à ventre orange (Dicaeum trigonostigma) - Bangladesh, sud-est asiatique, grandes îles de la Sonde, Philippines
  2. le Dicée à ventre jaune (Dicaeum melanoxanthum) - sud-est asiatique
  3. le Dicée à dos rouge (Dicaeum cruentatum) - Contreforts de l'Himalaya, Chine, sud-est asiatique, Sumatra, Bornéo
  4. le Dicée poignardé (Prionochilus percussus), beaucoup plus rare. Péninsule malaise, Sumatra, Java, Bornéo

  5. Ces oiseaux sont importés irrégulièrement d'Asie du Sud, de Nouvelle-Guinée et des îles Salomon. Deux espèces ont été observées en Chine et dans les environs de l'Himalaya.


    Logement :
    La beauté de cet oiseau mérite qu'on lui attribue soit une volière style véranda (ou serre) soit un espace vitré bien décoré dans le coin d'un salon, une entrée ou un hall. En plus du coup d'œil exceptionnel réservé à l'éleveur, les oiseaux bénéficieront ainsi d'une protection idéale contre les variations climatiques.

    Alimentation :
    L'acclimatation de ces oiseaux demande beaucoup de temps. Leur nourriture de base dans la nature est le gui mais en Europe, cela devient du luxe ou une gourmandise, même si le congélateur rend de grands services.

    Comme cela est indiqué ci-dessous, la préparation de leur nourriture de substitution est lourde... Mais quand on aime, on ne compte pas ! Ces oiseaux méritent bien le temps important qu'il est nécessaire de leur consacrer.

    Deux fois par jour (car il est nécessaire de leur proposer toujours du "frais"), la distribution comprend :
    - nectar frais (marque Avian) délayé dans de l'eau minérale
    - eau minérale sucrée (miel et glucose)
    - fruits : bananes, oranges
    - baies diverses
    - insectes : 3 parts de vers buffalos, 1 part de vers de farine en mue
    - gelée rouge (pas de confiture)
    - drosophiles (élevage maison)
    - pâtée Claus noire
    - petits pots aux fruits pour bébés, etc.


    Problèmes fréquents :
    Le problème majeur est sans conteste l'importation (il faut s'efforcer de récupérer des oiseaux en pas trop piteux état) et l'acclimatation :
    - Hygiène (surveillance d'éventuelles maladies)
    - Chaleur (pas en dessous de 25 °C durant la quarantaine)
    - Nourriture (voir ci-dessus)

    Il se pourrait aussi que « l'accouplement » de deux oiseaux repose sur l'honnêteté du vendeur qui, à défaut de connaissances (faibles assez souvent pour ces espèces), forme des couples sans être absolument certain que les deux oiseaux sont de la même espèce car les femelles, notamment, ont des plumages discrets, qui rendent leur identification particulièrement difficile.
    Le dimorphisme sexuel est, en outre, inexistant chez certaines espèces. Par exemple, le Dicée concolore (Dicaeum concolor) est monomorphique, mâle et femelle sont uniformément gris.

    Le problème de santé rencontré le plus régulièrement avec ces oiseaux est la gale du bec, parfois un peu des pattes. Un traitement à base d'huile essentielle de Tea tree (Melaleuca alternifolia) est efficace.

    Pour en savoir plus : on trouve des photos de Dicées (plusieurs espèces, voire sous-espèces, adultes et juvéniles) sur l'excellent site http://www.orientalbirdimages.org.

    Texte de Pierre Nectoux, avec la participation de Suzy Liebaert-Guasch



    Dernière mise à jour le 4 novembre 2005



© Amicale des Eleveurs de Passereaux 2003-2018. Reproduction interdite.
Copyright Dépôt
00036381